Muay Thaï : comment renforcer ses tibias ?

Muay Thaï : comment renforcer ses tibias ?

Vous ne pouvez pas dire que vous êtes un vrai pratiquant de Muay Thaï si vous n’avez jamais eu à endurcir vos tibias (Comment mettre des coups de pied au Muay Thaï ?). Avoir des tibias solides et bien larges, c’est un must du conditionnement physique de la boxe thaïlandaise. Reconnus pour leurs coups de pied puissants et vifs, les boxeurs thaïlandais forcent le respect et font partie des pratiquants d’arts martiaux les plus complets du monde.

Il est tout à fait possible d’atteindre leur niveau, mais cet objectif exige beaucoup d’entraînements et de la persévérance. Apprenez aujourd’hui comment améliorer son kick et le rendre plus percutant.

Pourquoi renforcer ses jambes ?

La jambe représente l’arme la plus puissante des adeptes de la boxe birmane. Bien placé, un high-kick peut renverser le déroulement d’un combat et même mettre un adversaire K.O, raison pour laquelle il ne faut jamais négliger l’endurcissement des tibias. Plus vous travaillerez vos tibias, plus vos attaques seront décisives.

Pour ceux qui entament la boxe thaïlandaise, apprenez que les jambes aussi interviennent dans la défense. Pour la plupart des boxes, comme la boxe anglaise par exemple, une garde se limite simplement aux deux poings et aux avant-bras. Toutefois, en boxe thaïe, à la garde s’ajoute aussi une jambe levée qui permet de bloquer les coups de pied ou de les intercepter, raison de plus pour travailler cette partie du corps.

4 astuces pour avoir des tibias solides

4 astuces pour avoir des tibias solides

Personne ne naît avec des tibias ultra-dur, il faut les travailler et les façonner. Pour se faire, il existe plusieurs techniques et méthodes qui ont fait leurs preuves.

Bâtir une compacité osseuse

Avant de débuter leurs entraînements, les professionnels courent une très longue distance. Ainsi, ils s’échauffent facilement et travaillent aussi leur endurance cardiovasculaire. Savez-vous que cette méthode permet aussi de modifier la constitution des tibias ? En dehors de ses apports déjà connus, cette technique permet aussi de hausser la densité osseuse de l’athlète et la rend encore plus forts.

Frapper au sac de sable

Ce n’est plus un secret pour quiconque, frapper au sac de sable favorise le développement des os. Toutefois, cette méthode ne fonctionne qu’après une longue période de pratique, il faut marteler le sac à plus d’une centaine de coups par jour. Alors qu’attendez-vous ? Enfilez votre tenue et frappez quelques coups au sac.

Effectuer régulièrement des sparrings

Cette méthode constitue sans doute la technique la plus efficace pour avoir des tibias de pierre. Lors de vos séances de sparring, les coups de pied que vous échangez avec votre partenaire contribuent au développement de vos jambes. Bloquez les coups de votre adversaire avec vos tibias, puis assenez-lui à votre tour des high-kick et des sidekick.

De cette manière, vous développerez à la fois des tibias résistants, mais aussi un corps assez souple. Il se peut que vous ressentiez des douleurs lors de ces échanges. Pour y remédier, optez pour l’utilisation de protège-tibias. De cette manière, vous diminuez la douleur, mais n’enlevez rien aux avantages de l’entraînement.

Éviter les travails qui détruisent le tibia

Pour réussir votre apprentissage, nous allons vous montrer les choses à ne pas faire pour éviter de vous blesser. Lorsqu’on cherche des moyens de se durcir la jambe, on peut tomber sur différentes techniques. Une méthode assez populaire consiste à masser le tibia avec une bouteille de bière ou un morceau de bois.

Effectivement, cette méthode vous enlèvera peu à peu la douleur puisqu’elle tue les terminaisons nerveuses. Toutefois, elle ne vous renforce pas le tibia. Donc, nous vous conseillions fortement d’éviter ce type d’exercice pour ne pas simplement vous abîmer les jambes.

Il est important d’entretenir sa motivation, car le résultat nécessite du temps. Au fur et à mesure que vous avancerez, vos entraînements paieront. À ce moment-là, vous pouvez alors frapper vos adversaires sans avoir peur de vous briser un os.